Bilan Codez La Science 2019

2020-01-16 (journée entière)

Pour notre quatrième édition, merci à tous les participants, partenaires, sponsors, organisateurs, volontaires et intervenants lors de ces journées "Codez la science 2019", nous avons accueilli 164 participant-e-s sur 3 jours, dont 141 enfants agés de 12 à 18 ans (52% de filles).

Codez La Science 2019 au Globe de l'innovation CERN (crédit photo : CERN)

 

Ateliers

Les ateliers d’une journée dédiés à l'assemblage et à la programmation de kits ont eu lieu sur trois jours consécutifs du 22 au 24 novembre, répartis entre les sites du CERN Meyrin, de la Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève (hepia, HES-SO) et du FacLab de l’université de Genève. Plusieurs activités étaient prévues à cet effet.

 

Le vendredi a eu lieu R2T2, un défi robotique collaboratif organisé en partenariat avec l'EPFL et l'INRIA. Pour la première fois organisé au CERN dans le cadre de Codez La Science, il a permis à deux classes de 48 collégien-ne-s (Etablissements Suisses de CO Sécheron et de CO Montbrillant) de prendre part à cet effort en duplex avec d’autres classes de France et d’outre-mer.

 

Poppy Ergo Jr : Un bras robotique conçu par l'équipe-projet Flowers (Centre de recherche Inria Bordeaux Sud-Ouest, ENSTA Paris Tech) et doté d'un langage de programmation par blocs intuitif et innovant. 27 équipes totalisant 56 participant-e-s ont pris part à cet atelier et ont pu ramener en classe ou à la maison un robot Poppy Ergo Jr subventionné afin de continuer leur apprentissage.

 

hepiaLight :Conçue pour initier le plus grand nombre à la programmation de systèmes embarqués, hepiaLight est une carte électronique programmable entièrement fabriquée à hepia. Elle permet la découverte de l'informatique matérielle dès le plus jeune age à travers des ateliers ludiques comprenant l'utilisation d'afficheurs LED, de boutons tactiles, ou encore d'accéléromètres. Au terme des ateliers, les participant-e-s ont eu l’opportunité de poursuivre l'exploration sur ces cartes à la maison! Un total de 12 participant-e-s ont pu prendre part à l’activité hepiaLight.

 

Gant Mini.Mu : Gant musical programmable à assembler soi-même et à coder grâce au mini-contrôleur Micro:bit (microbit.org), il interprète les mouvements de la main et produit de la musique, communique des informations par Bluetooth ou radio. 33 équipes totalisant 48 participant-e-s ont pris part à cet atelier et ont pu ramener en classe ou à la maison deux gants Mini Mu subventionnés afin de continuer leur expériences.

 

Jeux de plateaux et Programmation :Le mode débranché, une nouvelle façon de découvrir la programmation à l'école. Les activités de programmation en mode débranché permettent de s'initier à la programmation sans outils numériques. L’atelier a rencontré un succès modéré, avec 8 participants, mais les présents ont été conquis par les concepts d’apprentissage présentés.

 

Merci au CERN, au Centre Universitaire Informatique de l'université de Genève, à l'hepia HES-SO de nous avoir accueillis, aux associations Informasciences et RightsTech Women pour leur collaboration précieuse, et bien sûr à la fondation Hasler, ID Quantique et l'association du personnel du CERN pour leur soutien et mécénat.